Témoignages

Allumer la flamme entrepreneuriale à l’école

Depuis 25 ans, Nathalie Fournier poursuit une carrière d’enseignante en adaptation scolaire avec comme principal cheval de bataille la promotion de l’entrepreneuriat auprès de ses élèves. Découvrez la vision d’une pédagogue qui encourage l’action entrepreneuriale pour le bonheur de ses élèves. Et le sien aussi. 

Voilà sept ans, Nathalie Fournier intègre le Centre d’apprentissage et de formation en entrepreneuriat (CAFE) mis en œuvre dans sa commission scolaire, en Mauricie. « Je ne connaissais pas vraiment l’entrepreneuriat », admet cette enseignante passionnée. Elle décide ensuite de vouer sa carrière à l’enseignement et la valorisation de l’entrepreneuriat au sein de l’École secondaire des Chutes, à Shawinigan.

Faire participer les élèves pour qu’ils se réalisent

Auteure d’un guide pédagogique destiné aux enseignants de la 4e et de la 5e secondaire qui donnent un cours de sensibilisation à l’entrepreneuriat, elle intervient non seulement auprès de classes du niveau secondaire, mais également à l’Université du Québec à Trois-Rivières, à Sherbrooke et à Rimouski (campus de Lévis). « On observe, chez les élèves qui participent au projet, des répercussions positives qui se font sentir aussi dans d’autres matières. Les valeurs de persévérance et de travail s’appliquent autant à l’entrepreneuriat qu’à un cours de mathématiques ou de français.»

Lauréate du Défi OSEntreprendre

Grâce à l’engagement de Nathalie Fournier, son établissement scolaire a ajouté à son programme d’enseignement une concentration en entrepreneuriat pour les élèves de la 1ère à la 3e secondaire. Chaque année, elle inscrit une de ses classes au Défi OSEntreprendre. Une persévérance qui a fini par payer puisque ses élèves ont été lauréats de l’édition 2014.

« Je répète toujours à mes élèves qu’on ne devient pas entrepreneur pour gagner un concours, mais pour répondre à un besoin et rendre des gens heureux. »
La Jeune COOP Coup de ciseaux s’est vu récompenser pour son projet qui visait à briser la solitude des personnes âgées de Shawinigan par une association avec le Centre Roland-Bertrand. Cette initiative locale a eu une portée provinciale puisque Nathalie Fournier a accompagné ses élèves qui représentaient leur établissement à la soirée de remise des prix, à Québec, le 18 juin 2014.  « Mes élèves se sont ouverts aux problèmes de leur communauté. Je suis très fière de leur engagement. Ils ont donné sans compter et j’ai pu constater des changements majeurs dans leur comportement. Nous sommes tous ressortis grandis de cette merveilleuse aventure humaine. »

La valorisation de soi au cœur de l’initiative entrepreneuriale

Lorsqu’on lui demande comment elle détecte la fibre entrepreneuriale, Nathalie Fournier donne plusieurs éléments de réponse. « Cela peut se faire très vite ou au fil du temps. Généralement, dès le début de l’année scolaire, j’observe chez mes élèves différents niveaux de confiance en soi. Ceux qui démontrent une facilité à prendre des initiatives se lanceront plus aisément dans l’aventure entrepreneuriale. »

Pour aller plus loin 

L’action de Nathalie Fournier se fonde sur plusieurs outils:
Le Portfolio de l’entrepreneuriat au secondaire
Développer et vivre une culture entrepreneuriale au primaire et au secondaire – Conception d’activités pédagogiques entrepreneuriales 
Invitation à la culture entrepreneuriale - Guide d’élaboration de projet à l’intention du personnel enseignant 
Un entrepreneur dans ma classe
Le programme Jeune COOP
Le programme Ensemble vers la réussite