Témoignages

Entrepreneuriat éducatif : faciliter l’apprentissage au Québec

Denis Morin est directeur de l’entrepreneuriat au sein de la Commission scolaire de l’Énergie, directeur général du Centre d’entrepreneuriat Alphonse-Desjardins Shawinigan et coordonnateur de la Communauté entrepreneuriale de Shawinigan. Il nous présente sa vision de l’entrepreneuriat scolaire et les actions de la Commission scolaire de l’Énergie en matière d’entrepreneuriat. 

Dans sa pédagogie, Denis Morin a toujours favorisé l’enseignement par projets. Rapidement, l’entrepreneuriat s’est imposé comme pratique pédagogique parce qu’il répondait à la mission de l’école de préparer la relève et d’offrir à chaque enfant les meilleures chances de s’intégrer à la société par la mise en valeur de son capital humain.

La Mauricie à l’avant-garde de l’entrepreneuriat scolaire

Selon l’Indice entrepreneurial québécois, Shawinigan est une région où l’« intention d’entreprendre » chez les moins de 35 ans est parmi les plus élevées au Québec . La Commission scolaire de l’Énergie a créé trois écoles entrepreneuriales en Mauricie et a contribué, par l'intermédiaire de Denis Morin, à la création d'une centaine d'écoles entrepreneuriales ailleurs dans la province, dont 60 au primaire et 40 au secondaire.

Denis Morin a réuni des partenaires afin de créer la Communauté entrepreneuriale de Shawinigan qui vise à développer la culture entrepreneuriale au sein de la région. Ce modèle s’est étendu dans d’autres villes et municipalités régionales de comté (MRC).

« Nous avons mis à contribution le milieu scolaire, du primaire jusqu’à l’université, déclare M. Morin. Au sein de l’instance régionale d’éducation, nous sommes l’une des seules régions à avoir une stratégie de développement transversal de l’entrepreneuriat éducatif. »

Élèves et enseignants québécois face à l’entrepreneuriat

La Commission scolaire a mesuré la perception des enseignants et des parents concernant les retombées des projets entrepreneuriaux aux niveaux primaire et secondaire dans le cadre de l’étude Valoris (2010). 95% des enseignants ont affirmé que la réalisation d’un projet entrepreneurial avait permis d’aider des élèves en difficulté d’apprentissage à renforcer leur confiance en eux. 97% déclaraient que cela avait également accru la motivation des élèves d’être en classe. Les effets positifs de l’entrepreneuriat portent notamment sur l’estime de soi, le désir de fréquenter l’école, le sentiment d’appartenance, ainsi que sur la relation au savoir et à l’école. Chez les enseignants, on observe également des effets bénéfiques sur la gestion de classe, le sentiment d’efficacité personnelle et l’intégration des disciplines.

La formation professionnelle, collégiale et universitaire, s’enrichit également de projets pilotes articulés autour de l’entrepreneuriat. Ceux-ci visent à développer, chez les étudiants, les principales compétences recherchées dans le marché du travail par des entreprises innovantes sur lesquelles le Québec doit miser.

L’avenir de l’entrepreneuriat scolaire

« Il est souhaitable que l’école se dote d’un programme éducatif dans le cadre duquel les élèves seraient invités, chaque année, à réaliser des projets. Certains pays de l’Union européenne ont ajouté cette composante à leur programme d’études. Pourquoi pas le Québec? »
Denis Morin aime à rappeler les mots de Paul Inchauspé, ancien directeur général du collège Ahuntsic et commissaire aux États généraux sur l'éducation, qui disait que « pour développer le goût d’entreprendre, il faut s’y prendre tôt, il faut qu’il y ait expérience et expérience répétée, qu’il y ait du plaisir et que l’enseignant ait lui-même le goût de ce dont il veut donner le goût».

Pour aller plus loin 

La Commission scolaire de l’Énergie en chiffres (année scolaire 2013-2014) : 8 600 : nombre d’élèves inscrits au primaire et au secondaire
133 : nombre de projets entrepreneuriaux
2 600 : nombre d’élèves engagés dans des projets entrepreneuriaux (30% des élèves inscrits)

L’action de Denis Morin se fonde notamment sur les outils pédagogiques et les ressources suivantes :